9 December, 2019
HomeOn InformeVyleesi, votre nouveau compagnon de libido ?

Vyleesi, votre nouveau compagnon de libido ?

La stimulation chimique du désir féminin.

La Food and Drug Administration (FDA) a récemment accepté la mise sur le marché d’un nouveau médicament pour traiter les troubles de la libido chez les femmes. « Ce médicament s’adresse aux femmes non ménopausées qui connaissent peu de désir sexuel, une source de détresse personnelle », annonce la FDA dans un communiqué. Ce n’est que le deuxième médicament approuvé par la FDA pour cette pathologie.

Le nom de ce médicament : le brémelanotide (nom de marque : Vyleesi.)

Les femmes ont moins de chance que les hommes avec le Viagra. Elles doivent s’auto-administrer l’injection sous la peau de l’abdomen ou de la cuisse au moins 45 minutes avant le rapport sexuel. Une dose maximum de bremelanotide par période de 24 heures, pas plus de huit doses par mois.

Dans une étude portant sur plus de 1 200 femmes non ménopausées atteintes de DS (Désordre Sexuel), 25% de celles qui ont pris du brémélanotide constatent une amélioration de leur désir, contre 17% des patientes sous placebo.

« Le brémélanotide se lie aux récepteurs du cerveau qui jouent un rôle dans de nombreuses fonctions biologiques, telles que l’appétit, la pigmentation de la peau ou la régulation de la douleur. Mais on ne sait pas exactement comment le médicament agit pour stimuler le désir sexuel », note la FDA.

Cependant, il semble que le brémélanotide agisse en augmentant la dopamine – une substance chimique impliquée dans le traitement de la récompense – dans certaines parties du cerveau, explique Sheryl Kingsberg, directrice de la division de médecine comportementale des hôpitaux universitaires de « Cleveland Medical Center ». Autrement dit, ce traitement permettrait aux femmes de ressentir la stimulation érotique comme une récompense.

Kingsberg explique dans un entretien à « Live Science » que la fonction sexuelle normale repose sur un équilibre des signaux excitateurs et inhibiteurs dans le cerveau, et qu’un DS résulte d’une excitation insuffisante ou d’une inhibition excessive. Dans cette optique, le brémélanotide est supposé favoriser la réponse à l’excitation en libérant de la dopamine.

Le seul autre médicament approuvé par la FDA pour le DS est la flibansérine (nom de marque : Addyi). La flibansérine agit sur un récepteur du cerveau différent et bloque partiellement la production de sérotonine, ajoute Kingsberg.

La fréquence de dosage des deux médicaments diffère également : le brémélanotide est pris à la demande alors que la flibansérine doit être prise tous les soirs au coucher.

Les effets secondaires les plus courants du brémélanotide sont des sensations de nausée tandis que les effets indésirables les plus courants de la flibansérine sont la somnolence et les vertiges.

Lors des essais sur le brémélanotide, 40% des femmes ont eu des nausées, le plus souvent lors de la première injection du médicament, et 13% ont dû prendre un traitement pour soulager ces nausées. Néanmoins, plus de 90% des femmes ayant eu des nausées sont restées dans l’essai, soit parce qu’elles étaient légères, soit parce qu’elles ont trouvé que les avantages du médicament l’emportaient sur les effets secondaires, conclut Kingsberg.

Le Vyleesi devrait être disponible à partir de septembre dans certaines pharmacies françaises…

Prêtes pour la stimulation chimique de vos désirs ?

Share

Rejoignez la Lettre des Femmes !