12 November, 2019
HomeOn Informe« Vacances, j’oublie tout ? »

« Vacances, j’oublie tout ? »

Non, répondront majoritairement les femmes.

En été, la charge mentale ne prend parfois pas de vacances

De la gestion du budget au choix de la destination, en passant par celui de l’itinéraire, des logements, des transports, des restaurants, ou encore des activités et des visites culturelles… L’organisation d’un voyage est loin d’être de tout repos.

Si l’on parle de plus en plus de l’inégale répartition de la charge mentale au sein des couples hétérosexuels au quotidien, celle-ci se ressent d’autant plus en période de congés. 

Derrière la charge mentale, le poids des stéréotypes de genre.

Prétextes en pagaille, difficultés à saisir le concept de la charge mentale… Le poids des stéréotypes de genre est très présent. Certains hommes pensent qu’ils sont moins compétents que les femmes pour repasser alors que ces dernières auront tendance à croire qu’elles le sont moins pour changer la roue d’une voiture.

Il y a une part de vérité car ils et elles ont été élevées différemment. On prépare les enfants à des activités différentes, donc, dans leur vie d’adulte, il y aura un moment où ils et elles auront plus de mal à en faire certaines.

Outre le fait de se libérer d’un poids, il s’agit d’enrayer les modèles inégalitaires qui se perpétuent malgré nous. Pour veiller à ce que ce soit le cas, ne rien céder.

Share

Rejoignez la Lettre des Femmes !