10 December, 2019
HomeOn InformeTu pleures pas, c’est les filles qui pleurent !

Tu pleures pas, c’est les filles qui pleurent !

Un homme devient homme par son conditionnement social. L’identité masculine semble se construire au fils des injonctions, qui peuvent être tout aussi pesantes et handicapantes que celles faites aux filles.

Ainsi, pour être de vrais bonhommes, ils devraient garder la face en toutes circonstances, se créer une carapace de force et d’agressivité (si tu as envie de pleurer, sers les poings) et réussir dans tous les domaines.

Peu à peu cependant, un changement pointe le bout de son nez : de plus en plus d’hommes acceptent, assument et expriment leur part de « féminité » : ils osent parler de leurs sentiments, accepter leur désir de devenir « père au foyer » et de préférer passer leur mardi soir au yoga plutôt qu’aux matchs de foot.

Share

Rejoignez la Lettre des Femmes !