9 December, 2019
HomeOn InformeLes filles, toujours en tête de classe !

Les filles, toujours en tête de classe !

Elles distancent les garçons à l’école…

Plusieurs études démontrent que les filles devancent les garçons à l’école dans tous les domaines. Il n’y a pas de doute que les filles sont plus nombreuses à l’école que les garçons et généralement un regard autour de la classe parle de lui-même.

Le stéréotype selon lequel les garçons réussissent mieux que les filles en mathématiques et en sciences est révolu. Ces études ont montré que les filles réussissent mieux et qu’elles se préparent mieux à l’école en raison du fait qu’elles doivent constamment faire concurrence aux garçons, car on suppose que les garçons sont plus intelligents.

Une étude de l’American Psychological Association intitulée « Les filles ont des notes plus élevées que les garçons dans toutes les matières scolaires » a conclu: « Les parents peuvent présumer que les garçons sont meilleurs en mathématiques et en sciences et qu’ils peuvent donc encourager leurs filles à faire plus d’efforts dans leurs études, ce qui pourrait donner un léger avantage aux filles dans ces matières. »

Les différences de genre dans les styles d’apprentissage sont une autre possibilité. Des recherches antérieures ont montré que les filles ont tendance à étudier pour comprendre la matière, alors que les garçons mettent l’accent sur la performance, ce qui indique une focalisation sur les notes finales.

La raison pour laquelle les filles réussissent bien et les garçons moins bien, c’est leur éducation. L’environnement dans lequel une personne est placée peut influer sur ses performances à l’école. Cela met également en avant le stéréotype selon lequel tout enfant aisé qui fréquente une école privée ou compétitive devrait automatiquement réussir et obtenir les meilleures notes. « Les filles surpassent les garçons en lecture et en écriture dans presque tous les domaines, quel que soit leur milieu ou leur origine raciale. »

En primaire, les élèves de sexe féminin sont plus performants que les garçons d’environ une demi-classe. Au collège, les filles sont presque toutes en tête de classe. À mesure que les garçons et les filles atteignent le lycée, les faiblesses des garçons deviennent plus apparentes.

Les problèmes familiaux affectent davantage les garçons que les filles et cela se voit dans leurs résultats scolaires. Ils sont plus susceptibles de manquer l’école en raison de problèmes personnels. David Autor, professeur d’économie au MIT et auteur de l’étude, a déclaré au Washington Post: « Cela ne fait qu’ajouter à la panoplie générale de preuves selon lesquelles les conditions défavorables de l’enfance sont particulièrement pernicieuses pour les garçons, ce qui entraîne des scores plus bas aux tests, plus de problèmes de comportement, des taux d’emploi plus bas au début de l’âge adulte et des taux d’incarcération encore plus élevés ».

Sur la base des études et des informations fournies, les filles ont nettement plus de réussite que les garçons et on s’attend à ce qu’elles obtiennent leur diplôme du secondaire et poursuivent des études supérieures parce qu’elles sont douées pour cela. Les garçons, dès leur plus jeune âge, sont censés réussir dans un premier temps, jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge où l’adversité les frappe et commencent à se débattre parce qu’ils sont plus préoccupés par les problèmes du monde réel que par l’école.

Malheureusement, cela est devenu la norme et ce depuis 10 ans et plus. Les filles se sentent encore et toujours obligées d’être compétitives face aux garçons. Et pensez-vous que ce rapport de force entre les hommes et les femmes serait en train de s’inverser ?

Share

Rejoignez la Lettre des Femmes !