15 December, 2019
HomeOn InformeLes femmes n’ont plus le temps d’attendre !

Les femmes n’ont plus le temps d’attendre !

Marche Contre Les Violences Faites Aux Femmes Samedi 23 Novembre

Organisée par le collectif #Noustoutes, deux jours avant la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, la marche vise à «mettre la pression sur le gouvernement» pour agir davantage. Alors qu’en 2018, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon, selon le ministère de l’Intérieur, ce chiffre culmine déjà aujourd’hui à 136, selon divers collectifs spécialisés. Au total, quelque 220.000 femmes subissent chaque année des violences sexistes ou sexuelles. En France, une femme est violée toutes les 7 minutes, D’après le collectif #Noustoutes, certaines mesures s’avèrent ainsi plus «indispensables et urgentes» que d’autres. Comme l’instauration d’un brevet de la non-violence obligatoire pour tous les collégiens, la formation de tous les professionnels (policiers, procureurs, soignants…) à l’accueil des victimes, la gratuité de leur prise en charge médicale ou psychologique, la création de nouvelles places d’hébergement, ou encore la mise en place de tribunaux dédiés pour juger ces faits plus rapidement. Côté finances, le collectif réclame également une rallonge d’«un milliard d’euros» sur le budget annuel consacré à la lutte contre les violences faites aux femmes (361 millions d’euros en 2018). En substance: un Grenelle, c’est bien, des actes, c’est mieux.

Share

Rejoignez la Lettre des Femmes !