21 January, 2020
HomeOn InformeLa pilule réduirait certaines régions du cerveau

La pilule réduirait certaines régions du cerveau

Selon une nouvelle étude, la région de l’hypothalamus est plus petite chez les femmes qui prennent des contraceptifs oraux

L’étude a révélé que les femmes prenant la pilule, ou contraceptifs oraux, avaient un hypothalamus plus petit que les femmes ne prenant pas la pilule. L’hypothalamus est une structure de la taille d’un petit pois au plus profond du cerveau qui aide à réguler les fonctions involontaires, comme l’appétit, la température corporelle et les émotions. Elle sert également de lien entre le système nerveux et le système endocrinien, un réseau de glandes qui produisent des hormones.

La nouvelle étude, qui sera présentée le 4 décembre par la Radiological Society of North America, est la première à examiner les effets de la pilule sur l’hypothalamus. Pour évaluer le volume de la structure, les chercheurs ont utilisé l’IRM de 50 femmes, dont 21 prenaient une pilule combinée – un type courant de pilule contraceptive qui fournit une dose d’œstrogène synthétique et de progestatif. L’équipe a également demandé aux femmes de remplir des entrevues en ligne et des tests normalisés pour évaluer certains aspects de leur humeur, de leur personnalité et de leurs fonctions cognitives.

En moyenne, les femmes qui prenaient la pilule avaient un hypothalamus inférieur d’environ 6% à celui des femmes qui ne prenaient pas la pilule, selon l’étude. Pour une région du cerveau,  » c’est une différence assez importante « , a dit M. Lipton. Il est encore trop tôt pour conclure comment les contraceptifs oraux affectent le cerveau, le cas échéant. « Nous ne disons pas que les gens devraient s’enfuir et jeter leurs pilules contraceptives « , dit-il. Au contraire, les résultats pourraient simplement indiquer une question qui mérite plus de recherche, a-t-il ajouté.

Share

Rejoignez la Lettre des Femmes !