7 June, 2020
HomeOn InformeInstagram : quel rôle dans l’estime de soi féminine ?

Instagram : quel rôle dans l’estime de soi féminine ?

To be or not to be… Instagrammable

Toi, qui utilise Instagram, et qui est en train de lire ceci, je sais que tu t’es certainement déjà sentie nulle, ou pas assez bien, pas assez riche, pas assez sportive, pas assez jolie, pas assez mince, pas assez heureuse… À travers ma thèse professionnelle, mes recherches et mes mots, je souhaite te faire comprendre que tu ES bien assez. Tu es plus qu’assez même, tu es géniale.

Oui, Instagram peut te faire déprimer, douter, jalouser… mais tu vas comprendre pourquoi et cette lecture peut t’aider. Tu comprendras pourquoi Instagram te rends accro et développe ton besoin de validation sociale (qui se traduit par la course aux likes notamment), comment l’algorithme fonctionne, d’où vient l’« instagrammabilité » (et quelles sont ses conséquences – filtres, chirurgie, TCA -), etc. Ce que tu ne sais peut-être pas encore c’est qu’Instagram peut, si tu le décides, t’aider à gagner en confiance en toi.

Je m’appelle Ilana, j’ai 24 ans, je suis Community Manager, photographe, et j’ai 3000 abonné-e-s sur Instagram. Je ne suis ni une marque, ni une influenceuse mais Instagram m’a déjà fait me sentir nulle et déprimée. Dans le cadre du MBA Digital Marketing & Business et de ma dernière année à l’EFAP Paris, j’ai décidé de consacrer ma thèse professionnelle au rôle d’Instagram dans l’estime de soi féminine. Pourquoi Instagram, et non pas les réseaux sociaux en général ? Car selon l’étude “Status of Mind” de The Royal Society for Public Health (RSPH), Instagram est le réseau social le plus néfaste pour la santé mentale.

Pourquoi l’estime de soi féminine ? Car, même si les hommes sont affectés, les femmes sont davantage touchées par des complexes. Ce constat est démontré par l’étude « The Confidence Gap » menée par l’Université de Cornell. N’oublions pas que nous vivons dans une société encore et toujours patriarcale, dominée par le regard des hommes.

Tout a réellement germé lorsqu’un jour, une jeune abonnée de 15 ans, m’a confié qu’elle avait commencé à se faire vomir à cause des « soeurs Tantot ». Les soeurs Tantot sont des sœurs jumelles, influenceuses suivies par des millions de personnes sur Instagram (4,1 millions de personnes pour Mathilde et 2,6 millions de personnes pour Pauline), qui ont lancé leur marque de maillots de bain.

J’ai d’abord été révoltée et je me suis interrogée : comment peut-on en arriver là ? Comment un réseau social de partage de photos peut-il finir par ronger, détruire toute l’estime de soi, de quelqu’un, au point de se rendre malade physiquement ?

Comment faire comprendre aux jeunes filles et aux jeunes femmes, qu’Instagram n’est surtout pas la vraie vie. Elles doivent cesser de se comparer à ce qu’elles perçoivent sur cette plateforme. C’est le motif pour lequel j’ai décidé d’étudier plus attentivement cette problématique.

Et si on expliquait aux femmes les dessous d’Instagram ?

Et si on les aidait à comprendre pourquoi Instagram a autant d’impact sur leur estime et à apprendre comment l’emplyer pour en faire un outil POUR l’estime de soi ?

Afin de répondre à ces problématiques, vous retrouverez dans ma thèse professionnelle : un décryptage de l’outil Instagram, ses évolutions, l’algorithme avec lequel il chemine et les changements qu’il entraîne dans la société. Vous y découvrirez la notion d’identité numérique, d’image de soi, et comment Instagram rend la limite entre réel et virtuel opaque.

Vous serez sans doute surpris-e de découvrir qu’Instagram peut avoir des aspects positifs. Enfin, vous y trouverez comment utiliser Instagram comme outil d’empowerment, notamment grâce aux mouvements “Body Positive” émergeants sur la toile, et les mesures prises par la plateforme elle-même.

Utilisatrices d’Instagram, cette thèse, ce guide est pour vous toutes. Pour que vous ne vous sentiez plus jamais « pas assez ».

Ilana Caël, community manager

Vous pouvez retrouver ma thèse professionnelle en téléchargement gratuit sur mon site internet : http://icphotographer.com

Share