7 December, 2019
HomeOn InformeCultureBlonde, mince et maquillée pour postuler

Blonde, mince et maquillée pour postuler

Les femmes,  victimes des discriminations sur le physique dans l’univers professionnel

Mieux vaut être blonde, mince et maquillée pour postuler. Cette affirmation caricaturale reflète pourtant bien une facette de la réalité. Dans la société du paraître, on ne peut occulter le poids croissant de l’apparence physique dans la vie professionnelle. « Dans le marché du travail actuel, très concurrentiel, le physique est érigé en critère d’embauche supplémentaire. Particulièrement pour les postes en contact avec la clientèle, car l’exigence de séduction du client est de plus en plus forte ».

Et alors que la sélection sur le physique est illégale, de nombreux sites de recrutement d’hôtesses continuent par exemple, à proposer aux candidates des questionnaires les interrogeant sur leur âge et leur taille. Comme ces discriminations ne sont que très rarement sanctionnées, leurs auteurs n’ont pas changé de comportement.

Les premières tributaires de ce poids des apparences dans l’univers professionnel, sont les femmes. Et certains détails peuvent déterminants à l’embauche : des testings ont ainsi prouvé que les femmes maquillées sur la photo de leur CV reçoivent plus de réponses que les autres.

La blondeur est aussi incontestablement un atout professionnel.

Share

Rejoignez la Lettre des Femmes !