12 November, 2019
HomeOn InformeAvez-vous besoin d’être amis avec vos collègues ?

Avez-vous besoin d’être amis avec vos collègues ?

Vos amis de travail sont-ils de « vrais » amis ?

Les gens ne considèrent que 15% des collègues de travail comme de «vrais amis» dans une enquête récente. Les travailleurs expliquent pourquoi ils gardent une distance professionnelle par rapport à leurs collègues.

Bien sûr, être un « team player » amical avec ses collègues est la clé. Un sondage mené auprès de 3 000 travailleurs américains à temps plein révèle que si 82% des personnes interrogées considèrent leurs collègues de travail comme des « amis », une analyse plus approfondie révèle que seulement 15% de ces personnes sont considérées comme de « vrais amis ». A peine la moitié des employés interrogés se sentent à l’aise de parler à leurs amis collègues de leur vie amoureuse ou de leurs problèmes de santé. Et après avoir quitté l’entreprise, plus d’un travailleur sur quatre (27%) a avoué qu’il «restait à peine en contact» avec ses amis du travail une fois qu’ils ne travaillaient plus ensemble.

 «Vous devez vous entendre avec les autres, communiquer efficacement et faire preuve de sincérité et de responsabilité. Mais vous n’avez pas besoin d’apprendre l’histoire de la vie d’un collègue ou d’entendre en détail son dernier rendez-vous romantique », a déclaré la Dr Cooper Hakim, praticienne en psychologie. «En fait, nous sommes souvent plus productifs lorsque nous compartimentons le temps de travail et le temps personnel.»

Mais cela peut devenir très compliqué, très vite. Des recherches ont également montré que, même si les amis de collègues de travail se disent plus heureux, ils affirment également se sentir plus distraits et épuisés émotionnellement en entretenant ces relations au bureau.

Vous pouvez également hésiter à appeler un collègue qui ne répond pas aux courriels importants ou ne respecte pas les délais, car vous ne voulez pas nuire à votre amitié.

Et certaines positions, en particulier les rôles de leadership, appellent à une plus grande distance. Tandis qu’Emilie, 34 ans, gravissait les échelons du département des ressources humaines de son dernier emploi, elle avait l’obligation professionnelle de rester détachée de ses collègues, qui essayaient de lui extraire des informations personnelles concernant d’autres employés lors d’événements sociaux. .

«Il y a des gens qui aiment le drame et ils commenceraient à m’interroger», a-t-elle confié. « Comme: » Cette personne me rend folle parce qu’elle ne fait pas son travail – qu’en pense le patron? « Ou, si quelqu’un était en congé de maladie, les gens mourraient d’envie de savoir ce qui n’allait pas.

Cultiver de vraies relations amicales au bureau, c’est possible. Tout dépend de la capacité de chacun à nouer des liens, de l’ambiance et des modes de vie. Mais pour les psychologues, le tandem “collègue et ami” reste l’un des plus délicats qui soit.

De plus, les recherches montrent que les véritables bénéfices pour la santé et le bonheur de la connexion sociale sont associés à la façon dont nous nous sentons connectés à nos amis, et pas à leur nombre.

Si vous avez réussir à vous faire des amis au travail, tant mieux ! Vous bénéficiez peut-être d’une meilleure productivité, satisfaction et santé.

Mais si vous n’en êtes pas à ce stade, pas de panique, vos amitiés dans votre vie privée suffiront à vous épanouir.

Alors, votre collègue Sophie, Benoit, Caroline ou Claire, collègue et / ou ami(e)?

Share

Rejoignez la Lettre des Femmes !